FANDOM



L'équipe nationale de Quidditch de Norvège  Angl.  Norwegian National Quidditch team ) représente la Norvège dans les matchs internationaux de Quidditch.

CompositionModifier

2014Modifier

Équipe nationale de Quidditch de Norvège
Poursuiveurs
 ? Lars Lundekvam[1]  ?
Batteurs
 ?  ?
Gardien Attrapeur
Karl Wang[2] Sigrid Kristoffersen[1]
Selma

Le Selma mascotte de l'équipe à la Coupe de 2014.

Mascotte Manager Entraîneur
Selma[2] Arnulf Moe[2] Oddvar Spillum[3]

HistoireModifier

Coupe du Monde de Quidditch de 2014Modifier

Premier tour contre la Côte d'IvoireModifier

Le match a lieu le 13 avril, le lendemain de la cérémonie d'ouverture. À plusieurs reprises, des maléfices sont lancés à l'encontre du poursuiveur norvégien Lars Lundekvam, et le match doit être interrompu deux fois pour trouver l'origine de ces lancers de sorts. La poursuiveuse ivoirienne Elodie Dembélé, quant à elle, a marqué sept des dix buts de son équipe. Le match s'est terminé à la cent vingt-huitième minute lorsque l'attrapeuse norvégienne Sigrid Kristoffersen a devancé Sylvian Boigny dans la capture du Vif d'or, pour un score finale de 340 contre 100 en faveur de la Norvège.[1]

Quart de finale contre la BulgarieModifier

Le match a lieu le 6 juin. Le bulgare Nikola Vassileva marque deux buts dès le début du jeu mais la Norvège égalise vite grâce à Lars Lundekvam. Le match se termine rapidement et de manière abrupte lorsque Viktor Krum fait une soudaine descendante qui ne semble être qu'une simple manœuvre d'évitement d'un Cognard, avant de retomber avant le point levé dans lequel il serre le Vif d'or, attrapé à la quarante-deuxième minute de jeu seulement, pour un score finale de 170 pour la Bulgarie et 20 pour la Norvège. Effarée, l'attrapeuse norvégienne Sigrid Kristoffersen se pose immédiatement pour se cogner la tête par terre à plusieurs reprises, dépitée d'avoir tournée la tête à ce moment-là, jusqu'à ce que le gardien Karl Wang vienne la relever. De nombreux fans jettent irationnellement la responsabilité de cette malchance sur leur mascotte, un Selma, qui avait provoqué un bain de sang lors de la cérémonie d'ouverture.[3]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Pottermore, Gazette du sorcier : Norvège - Côte d'Ivoire
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Pottermore, Gazette du sorcier : Cérémonie d'ouverture
  3. 3,0 et 3,1 Pottermore, Gazette du sorcier : Bulgarie - Norvège
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .