L'équipe nationale de Quidditch des États-Unis  Angl.  American National Quidditch team ) représente les États-Unis dans les matchs internationaux de Quidditch.

Généralités[modifier | modifier le wikicode]

Emblème de l'équipe américaine.

Les joueurs de cette équipe portent des robes de couleur bleu nuit, avec des manches striées de bandes blanches et rouges. Ils portent également des protections rougeâtres sur les épaules, leurs jambes et leurs avant-bras, ainsi qu'une tenue de couleur blanche sous leur robe.[1]

L'emblème de l'équipe représente un aigle noir tenant une batte dans chacune de ses pattes et sur un blason aux bandes verticales rouges et blanches, au-dessus desquelles se trouve une bande horizontale bleu nuit agrémentée de trois étoiles blanches.[1]

Composition[modifier | modifier le wikicode]

1986 et 1990[modifier | modifier le wikicode]

Équipe nationale de Quidditch des États-Unis
Poursuiveurs
? ? ?
Batteurs
? ?
Gardien Attrapeur
? Maximus Brankovitch III
(capitaine)[3]

1994[modifier | modifier le wikicode]

Équipe nationale de Quidditch des États-Unis[1]
Poursuiveurs
Gianni Fedele Debbie Muntz Robert Green
Batteurs
Grégoire Ruczinski Troy Duvall
(capitaine)[4]
Gardien Attrapeur
Ralph Heidelberger Ariel Singleton

2014[modifier | modifier le wikicode]

Équipe nationale de Quidditch des États-Unis
Poursuiveurs
Quentin Kowalski[5] Mercy Wardwell[6] Arsenia Gonzales[7]
Batteurs
Lucas Picquery[6] Pringle[2]
Gardien Attrapeur
Susan Blancheflower[6] Darius Smackhammer[5]
Balais
Balétoile XXI[2]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Coupe du Monde de Quidditch de 1994[modifier | modifier le wikicode]

L'équipe américaine participe à la Coupe du Monde de Quidditch.[8]

Coupe du Monde de Quidditch de 2014[modifier | modifier le wikicode]

L'équipe prend part à la Coupe du Monde de Quidditch et vole sur des Balétoile XXI.[2]

Premier tour contre la Jamaïque[modifier | modifier le wikicode]

Le match a lieu le 16 mai. Peu de temps avant que l'attrapeur américain Darius Smackhammer ne s'empare du Vif d'or sous le nez de son homologue jamaïcaine Shanice Higgins à la cinquante-deuxième minute de jeu et que le poursuiveur américain Quentin Kowalski ne marque le neuvième but de son équipe, la gardienne jamaïcaine Kquewanda Bailey s'effondre de son balai mais sa chute est arrêtée à temps par un Arresto Momentum de l'arbitre. L'évanouissement concorde si bien avec les événements du match que les autorités décident de voir si des spectateurs ont pu agir pour provoquer la victoire des États-Unis et toutes les Multiplettes du stade sont analysées dans l'idée de trouver des preuves.[5] Dans la journée, l'enquête arrive à la conclusion que l'attrapeuse jamaïcaine souffrait d'une infection suite à une morsure de l'un des Sasabonsams amenés à la cérémonie d'ouverture. Le score du match est officiellement confirmé à 240 pour les États-Unis contre 230 pour la Jamaïque.[9]

Quart de finale contre le Liechtenstein[modifier | modifier le wikicode]

Le match a lieu le 8 juin. Le match est serré dès les premières minutes du jeu, la possession du Souafle étant égale entre les deux équipes. Le poursuiveur américain Quentin Kowalski est applaudit par les commentateurs pour ses cabrioles adroites et l'idole du Liechtenstein Otmar Frick marque un total de seize buts pour son équipe. Le match se termine à 450 pour les États-Unis contre 290 pour le Liechtenstein à la cent quarante-huitième minute quand l'attrapeur américain Darius Smackhammer attrape le Vif d'or, qui planait à côté de la cheville du liechtensteinois Willi Wenzel, en se jetant à travers le tir croisé de deux Cognards et en manquant de se heurtoirs à Wenzel. Les supporters américains se montrent très enjoués par cette victoire inespérée et monte une fête digne d'une finale, à tel point que les étincelles rouges, blanches et bleues qui ont envahi le ciel ont rendu la visibilité quasi nulle et l'air pratiquement irrespirable.[10]

Demi-finale contre le Brésil[modifier | modifier le wikicode]

Le match a lieu le 4 juillet, trois semaines et demie après le dernier match des quarts de finale. Tous les joueurs se montrent particulièrement nerveux durant ce match où les États-Unis, normalement peu doués en Quidditch, arrivent en demi-finale, comme le Brésil qui accumulait les contre-performances depuis 1982. La poursuiveuse américaine Mercy Wardwell a notamment lâcher le Souafle à cinq reprises et s'est mise à se cogner la tête par frustration contre le manche de son balai avant que l'attrapeur de son équipe Darius Smackhammer ne vienne l'arrêter. Fernando Diaz et Alejandra Alonso, deux excellents joueurs brésiliens, ont eux aussi cédé à la pression en laissant filer le Souafle à deux reprises. Plusieurs tirs manqués de Cognards ont aussi blessé les coéquipiers des batteurs stressés, on notera le moment où Lucas Picquery a envoyé un Cognard à la figure de la gardienne Susan Blancheflower à la quatrième heure de jeu - celle-ci a sauté sur le balai de Picquery pour s'expliquer avec lui, ce dont le Brésil a profité pour marquer un but pendant que l'arbitre donnait un avertissement à Blancheflower. Quentin Kowalski a marqué deux nouveaux buts à la tombée de la nuit.[6] Le match se poursuit avec acharnement jusqu'au lendemain matin. À la vingtième heure de jeu, Darius Smackhammer repère le Vif d'or et les deux attrapeurs se lancent à sa poursuite, glissants de leurs balais et tombant au sol sans que le public n'ait eu le temps de voir qui était le premier a l'avoir attrapé. Il apparaît rapidement que Tony Silva a été le plus rapide, et le plus se termine sur un score de 420 pour le Brésil et 310 pour les États-Unis.[11]

Match pour la troisième place contre le Japon[modifier | modifier le wikicode]

Le match a lieu le 9 juillet. Le match se révèle violent et sanglant pour plusieurs joueurs, dont la poursuiveuse américaine Arsenia Gonzales qui reçoit deux Cognard en pleine figure à la trente-quatrième minute. La gardienne américaine Susan Blancheflower montre une nouvelle fois ses capacités en bloquant dix-huit tentatives de buts et Noriko Sato effectue l'un des plongeons les plus spectaculaires du tournoi, passant en trombe entre deux Cognards et plusieurs poursuiveurs pour s'emparer du Vif d'or qui s'était placé sous le talon de Mercy Wardwell, le jeu se terminant a 330 contre 120 en faveur du Japon. De retour au sol, les joueurs se donnent des accolades chaleureuses dans une belle démonstration d'esprit sportif et les japonais offrent à équipe américaine un poussin Hoo-hoo.[7]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]


Quidditch
Postes AttrapeurBatteurPoursuiveurGardienCapitaine Buts Nav-Quidditch.png
Matériel Balai volantCognardSouafleVif d'or
Quidditch à Poudlard Équipes : GryffondorPoufsouffleSerdaigleSerpentard
Joueurs : Scott AncrumKatie BellSally BirchgroveRegulus BlackMiles BletchleyBoleBradleyCadwalladerChambersCho ChangLuke CholdertonRitchie CooteVincent CrabbeRoger DaviesDerrickCedric DiggoryOlivier DuboisPatrick FincherMarcus FlintRoss GibberdGregory GoyleHarperTerence HiggsLucy HurstAngelina JohnsonAndrew KirkeToby LennoxXander LofthouseScarlett LympsphamDrago MalefoyCormac McLaggenMontagueDaryl MordenDavid NoltonSean OgbourneJimmy PeakesHarry PotterJames PotterGladys PrescottAdrian PuceyDemelza RobinsAlannis SheppleyJack SloperZacharias SmithAlicia SpinnetSummerbyDean ThomasJames TuckettUrquhartVaiseyWarringtonCharlie WeasleyFred WeasleyGeorge WeasleyGinny WeasleyRon Weasley
Arbitres : Madame BibineSeverus Rogue
Quidditch mondial Équipes nationales : AllemagneAngleterreArgentineAustralieBrésilBulgarieBurkina FasoCanadaChineCôte d'IvoireÉcosseÉgypteEspagneÉtats-UnisFidjiFlandreFranceHaïtiIndeIrlandeJamaïqueJaponLiechtensteinLuxembourgMadagascarMalawiMarocMexiqueMoldavieNigeriaNorvègeNouvelle-ZélandeOugandaPays de GallesPérouPolognePortugalRoumanieScandinavieSénégalSyrieTransylvanieTurquie
Équipes locales : All-Stars de SweetwaterAras de MoutohoraAssaillants de StonewallBalais de BragaTabasseurs de BanchoryBarntonBombardiers de BigonvilleBusards de HeidelbergCatapultes de CaerphillyCerfs-volants de KarasjokChardonnerets de FitchburgChauves-Souris de FichucastelClub de FlaquemareCorkCrécerelles de KenmareEnchanteurs de TchambaFaucons de FalmouthFiers-du-manche de PatongaFlèches d'ApplebyFoudroyeurs de ThundelarraFrelons de WimbourneGargouilles de GorodokGobelins de GrodziskGuerriers de WoollongongHarpies de HolyheadIlkleyLancashireMarteaux de HaileyburyMétéorites d'Orignal-la-MâchoirePies de MontroseOrgueil de PortreeRase-cimes de TarapotoRayons-de-soleil de SumbawangaTapesouafles de QuiberonTengu de ToyohashiTornades de TutshillTueurs-de-géants de GimbiVagabonds de WigtownVautours de VratsaYorkshire
Joueurs : Raul AlmeidaAlejandra AlonsoOlaf AndersenChavelle Arbelo CartayaKquewanda BaileyLucas BargeworthyKursten BlijkSusan BlancheflowerJean-Baptiste BloncourtSylvian BoignyBradleyIgor BrandMaximus Brankovitch IIIKarl BroadmoorKevin BroadmoorBruno BruunhartEurig CadwalladerChambersIndira ChoudryCarlos ClodoaldoEdgar CloggsConnollyRitchie CooteAna de LebronFernando DiazVasily DimitrovSendelina de la FelinoElodie DembéléDimitar DraganovOlivier DuboisTroy DuvallMatthew EchungaElena EldritchSamuel EquianoGianni FedeleKeaton FlitneyGonçalo FloresDarren FloydOtmar FrickDenison FrisbyInigo Fuente MarreroCarmen GarciaArsenia GonzalesDragomir GorgovitchRobert GreenGlynnis GriffithsStoyanka GrozdaLorre GustafsonPeter HansenKenneth HastingsAvery HawksworthRalph HeidelbergerMartin HestromShanice HigginsMinaka HirakataMasaki HongoBasil HortonGordon HortonClairvius HyppoliteRoyston IdlewindClara IvanovaTamotsu IwamotoBastien JanvierJoey JenkinsJackie JerniganSylvian JolicoeurGwenog JonesLucy KaroondaRandolph KeitchAidan KielyAndrew KirkeGunhilda KneenAsgeir KnutsenQuentin KowalskiSigrid KristoffersenViktor KrumKimiko KurosawaAlain LacroixHildegarde LafargeHector LamontAlexei LevskiBogomil LevskiDai LlewellynLars LundekvamTina LundstromAidan LynchMathilde MallardJosephine MaratKylie MeadowsCatriona McCormackMeaghan McCormackJacques MiskineMaria MonteithTiago MontoyaDennis MoonMoraneMulletDebbie MuntzEunice MurrayNiko NenadJonny NuhakaDarren O'HareMercy OjukwuAliko OkoyeOlafLenelle ParaisonBlythe ParkinEnfants de Walter ParkinAngelus PeelCybèle PeltierAsgard PetterssonThorsten PfefferLucas PicqueryRoderick PlumptonNgapo PonikaIvan PopaPetrova PorskoffPringleAdrian PuceyQuintia QaraseQuigleyRadulfIefan RiceGrégoire RuczinskiBarry RyanJoshua SankaraVasco SantiniRafael SantosNoriko SatoNoriyuki SatoNinon SaucetShintaro ShingoTony SilvaNarinder SinghAriel SingletonDarius SmackhammerJoseph SnukaYoshihiro SuzukiKeiko TakahashiRyotaro TanakaTodorokiKurt TodtTroyUggaUrquhartVaiseyNikola VassilevaLudo VerpeyArnold VoglerIvan VolkovKatrina von GlockenspielerEdric VosperPyotr VulchanovJocelyn WadcockYoshi WakahisaKarl WangMercy WardwellShizuka WatanabeFabius WatkinsKonrad WeissWilli WenzelKelly WhakkaarangapawarauHermann WielDawn WitheyBonawentura WójcikWladyslaw WolfkeJosef WronskiRyuichi YamaguchiLadislaw ZamojskiGeorgi ZdravkoLev Zograf
Figures Attaque en fauconBallet de BigonvilleBarrage de BruckenheimBlizzard de BjörnCharge de ChelmodistonContre de RowntreeDéfense en double batte Déferlante de FarcingDouble DinkleyDouble huitÉtoile de merFeinte de PorskoffFeinte de WronskiFourberie de FinbourghPasse arrièrePasse de PlumptonPince de ParkinPlongeon de DionysosPlongeon d'OrazioRevers de CognardRoulade du paresseuxSalve de ZavoTacle transylvanienTremblante de WoollongongTromperie de FernandezTsunamiVol de SabrynVol de Speelman
Fautes HochequeueBoutenchocCroc-en-mancheTranchefouleCoudoyageRembarragePognensacPique-SouaflePincevifTassebut
Compétitions Championnat d'Europe de l'EstCoupe d'AfriqueCoupe d'EuropeCoupe de la LigueCoupe de la Ligue des États-UnisCoupe du Monde de QuidditchCoupe de Quidditch des Quatre Maisons
Lieux Stades : Terrain de Quidditch de PoudlardStade national allemandStade national anglaisStade national australienStade national bulgareStade national espagnolStade national françaisStade national japonais
Autres : Marais de QueerditchMusée du Quidditch
Écrits Balai-MagazineBattre les Cognards - une étude des stratégies de défense dans le jeu de QuidditchLa Bible du batteurEn vol avec les CanonsLes Équipes de Quidditch de Grande-Bretagne et d'IrlandeLe guide officiel de la Coupe du Monde de QuidditchManuel d'entretien des balaisLes Merveilleux Vagabonds de WigtownLe Noble Sport des sorciersRèglement sur l'usage de la magie sur et en dehors du terrain de QuidditchLe Quidditch à travers les âges
Et plus... Commission de Quidditch de la Confédération internationale des sorciers
Galerie
Portail du Quidditch


de3:Nationalmannschaft USA 2014

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.