FANDOM


Babbitty Lapina et la souche qui gloussait

Babbitty Lapina et la souche qui gloussait[1]  Angl.  Babbitty Rabbitty and her Cackling Stump ) est un conte de Beedle le Barde.

HistoireModifier

Le conte présente l'histoire d'un roi stupide qui décide un jour d'être le seul à posséder des pouvoirs magiques. Il rassemble alors une troupe de chasseurs de sorcières à qui il fournit de gros chiens noirs féroces, et fait mettre des avis pour avoir un maître sorcier qui lui enseignerait la sorcellerie. Un charlatan moldu voit là une occasion de s'enrichir, et s'empresse d'aller chez le roi. Il lui présente quelques simples tours simples qui convainquent le roi et le font immédiatement devenir mage en chef. Le monarque lui donne de gros tas d'or pour acheter du matériel de sorcellerie. Le charlatan revient en prenant deux branche à l'arbre du parc, et en donne une au roi stupide en prétendant qu'il s'agit d'une baguette dotée de formidables pouvoirs. Le roi stupide le croit, et ainsi commence l'entraînement. Cependant, un jour que les deux hommes s'entrainaient dans le parc du château en sautant en rond et scandant des rimes dépourvues de sens, la vieille blanchisseuse Babbitty Lapina qui les observait éclate de rire et vexe le roi qui dit au charlatan qu'il organisera le lendemain une représentation de magie à sa cour, et que s'il échoue à un tour, le charlatan serait exécuté. Le charlatan furieux va voir la blanchisseuse qui l'a mis dans ces beaux draps et voit qu'il s'agit d'une sorcière. Il la menace de révéler son statut si elle ne l'aide pas en exécutant les tours du roi à son insu le lendemain. Babbitty accepte. Le lendemain, comme promis, le roi invite sa cour à une prestation de magie. Babbitty, cachée au creux d'un fourré, exécute les tours à sa place et la foule applaudit.
Babbitty et le cheval

Babbitty fait léviter un cheval à la place du roi stupide.

Mais vient alors le capitaine de la Brigade de chasseurs de sorcières qui annonce la mort d'un de leur chien et demande de le ramener à la vie. Le roi stupide tend sa baguette, mais rien ne se produit, Babbitty ne pouvant exécuter cette magie impossible. Le charlatan craignant pour sa vie crie alors que se cache une sorcière maléfique, et aussitôt la brigade de chasseurs de sorcières se lance à sa poursuite avec les chiens qui, au bout d'un moment s'arrêtent à un arbre où ils grattent le sol en aboyant. Le charlatan déclare que Babbitty s'est changée en arbre et on le coupe aussitôt à la hache. Lorsqu'il n'est plus que souche, les hommes s'apprêtent à partir lorsque la voix de Babbitty retentit, ricanant et annonçant qu'on ne tue pas un sorcier ou une sorcière en le coupant en deux, et dit d'essayer sur le charlatan s'ils ne la croient pas. Le charlatan confesse alors tout et est enfermé dans les cachots. Babbitty annonce alors au roi terrifié qu'il a déclenché sur son royaume une terrible malédiction : dorénavant, quiconque ferait du mal à un sorcier ou une sorcière ressentirait comme un coup de hache dans le flanc et la douleur serait telle qu'il souhaiterait en mourir. Le roi promet d'arrêter immédiatement la chasse aux sorcières. Babbitty ordonne alors également de dresser une statue à son effigie, et le roi promet de faire ériger une statue d'or pur sur la souche. Une fois tout le monde parti, un lapin blanc avec une baguette entre les dents sort de sous les racines de l'arbre et s'en va en clopinant.[2]

AnecdotesModifier

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le titre de cet article dispose de plusieurs traductions officielles.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2  Réf.  Les Contes de Beedle le Barde (réel) )
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .