FANDOM



Albus Dumbledore écrit cette lettre à Gellert Grindelwald lorqu'il avait 17 ans. Il lui explique que leurs projets de domination des Moldus s'exerce "POUR LE PLUS GRAND BIEN". Cette lettre est plus tard publiée dans la biographie de Dumbledore par Rita Skeeter, Vie et mensonges d'Albus Dumbledore, dans la quelle on peut trouver une retranscription de la lettre dans le chapitre "Pour le plus grand bien" et une reproduction de l'originale en page 463.

Dans la lettre originale, le "A" de "Albus" dans la signature est remplacé par le signe des Reliques de la Mort.

LivraisonModifier

La lettre est délivrée à Gellert par un hibou(ou une chouette) postal(e) provenant d'Albus. Le hibou tape au carreau de la fenêtre de la chambre de Grindelwald pour lui amener la lettre.[1]

ContenuModifier

Gellert,

Ce que tu disais sur le fait que la domination des sorciers s'exerce POUR LE PROPRE BIEN DES Moldus – voilà le sujet crucial. Oui, un pouvoir nous a été accordé et, oui, ce pouvoir nous donne le droit de gouverner, mais il nous donne également des responsabilités à l'égard des gouvernés. Nous devons insister sur ce point car il sera la première pierre sur laquelle nous pourrons bâtir tout le reste. Chaque fois que nous serons en désaccord, comme cela arrivera sûrement, cette notion fondamentale devra représenter la base de toutes nos discussions. Nous prenons le pouvoir POUR LE PLUS GRAND BIEN. Il en découle que lorsque nous nous heurtons à une résistance, nous ne devons utiliser que la force nécessaire et pas plus. (Ce fut ton erreur à Durmstrang ! Mais je ne m'en plains pas, car si tu n'avais pas été renvoyé, nous ne nous serions jamais rencontrés.)

Signature Dumbledore

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1.  Réf.  Vie et mensonges d'Albus Dumbledore )
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .