FANDOM


Wiki-wordmark
Cet article est considéré comme une ébauche.
Vous pouvez nous aider en l'améliorant.
Pour cela, nous vous prions de vous reporter à nos conventions d'édition.

Mr Barjow  Angl.  Mr. Borgin ) est le propriétaire de Barjow et Beurk, boutique de magie noire située dans l'Allée des Embrumes.

BiographieModifier

1992 - 1993 [HP2]Modifier

Harry Potter atterrit dans sa boutique après s'être trompé de destination en utilisant la poudre de cheminette et se cache dans une armoire pendant que Mr Barjow reçoit la visite de Lucius Malefoy et Drago Malefoy. Redoutant les conséquences du nouvel Acte de Protection des Moldus qu'Arthur Weasley est en train de préparer, Lucius Malefoy est venu vendre des poisons dangereux qui pourraient le mettre en difficulté vis-à-vis du ministère si ce dernier apprenait qu'il avait ces poisons chez lui. Mr Barjow après avoir marchandé avec Lucius s'engage à venir le lendemain au manoir des Malefoy pour récupérer la marchandise tout en sachant que le stock ne représente même pas la moitié des objets cachés que possède Lucius Malefoy.[1]

1996 - 1997 [HP6]Modifier

En 1996, Drago Malefoy l'interroge sur la réparation d'un objet et lui demande de mettre de côté un deuxième : on apprend plus tard qu'il s'agit d'Armoires à disparaître. Il lui intime l'ordre de ne raconter cela à personne, même à sa mère et le menace de représailles en citant le nom de Fenrir Greyback.[2]

Caractéristiques du personnageModifier

Description physiqueModifier

C'est un homme aux épaules voûtées avec de longs cheveux gras qui lui tombent sur le front.[1]

Il porte également un pince-nez quand il lit.[1]

PersonnalitéModifier

Mr Barjow est un partisan des idées de Lord Voldemort et se montre très poli et docile avec ses clients adeptes de la magie noire sans toutefois les apprécier réellement ce qui semble être réciproque.[1]

CompétencesModifier

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3  Réf.  Chez Fleury et Bott )
  2.  Réf.  L'escapade de Drago )
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .