FANDOM



Guillemet
Ailleurs, des caisses débordaient de plumes diverses, depuis le modèle autoencreur jusqu'à la Plume à Réplique Cinglante en passant par celles munies d'un vérificateur d'orthographe.
— Dans la boutique Weasley, Farces pour sorciers facétieux[src]

La plume à vérificateur d'orthographe  Angl.  Spell-Checking Quill ) est une plume magique qui a probablement pour effet de corriger

HistoireModifier

1996 - 1997 [HP6]Modifier

Des plumes à vérificateur d'orthographe sont en vente chez Weasley, Farces pour sorciers facétieux, Ron Weasley en achète une.[1]

Au bout d'environ sept mois, le sortilège de la plume à vérificateur d'orthographe de Ron commence à s'user et à modifier le sens des mots écrits sans s'occuper de leur orthographe : la plume rectifie le début du « belligérant » en remplaçant les première lettres par « B-E-T-E », change le début d' « augure » par « O-R-G », « Détraqueurs » en « Détartreurs » et va même jusqu'à changer le nom de « Ronald Weasley » en « Roonil Wazlib ». Hermione ayant pitié de lui, elle lui prend son devoir et tire sa baguette magique pour lui arranger ça.[2]

AnecdotesModifier

Dans le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix, le décret d'éducation numéro un stipule que tout élève surpris en possession d'une de ces plumes sera puni.[3]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1.  Réf.  L'escapade de Drago )
  2. Les jeux de mots de la version originale sont différents sur deux points : « belligerant » commence par « B-U-M » et « Dementors » est changé en « Dugbogs ».  Réf.  La salle introuvable )
  3. Voir cette image.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .