FANDOM



Protego Diabolica est une version du charme du Bouclier. Ce sort fait apparaître un bouclier de flammes magiques qui ne laisse passer que les partisans de celui qui lance le sort.

HistoireModifier

1927 [AF2]Modifier

Lors de la réunion dans l'amphithéâtre du mausolée des Lestrange, Gellert Grindelwald invoque un Protego Diabolica pour différencier ses partisans de ses ennemis. Abernathy, Carrow, McDuff, Nagel et Vinda Rosier traversent sans problème les flammes pour pénétrer dans le cercle. Krall, hésitant, finit par passer à travers les flammes en courant et les flammes le consument.[1]

Les flammes attaquent les Aurors et les tuent tandis que Norbert Dragonneau et Thésée Dragonneau les combattent. Queenie Goldstein invite Jacob Kowalski à la suivre mais celui-ci refuse. Queenie finit par traverser les flammes sans problème puis transplane.[1]

Grindelwald invite Leta Lestrange à le rejoindre mais elle refuse et attaque Vinda Rosier. Les flammes ripostent et engloutissent Leta.[1]

Norbert, Thésée, Tina, Jacob, Yusuf Kama et Nagini sont poursuivis par les flammes noires qui surgissent comme une hydre aux multiples têtes de chaque caveau. Nicolas Flamel arrive et incite Norbert, Thésée, Tina et Yusuf à contrer les flammes en se mettant en cercle et en plantant leurs baguettes dans le sol en utilisant la formule Finite. Ils parviennent à repousser les flammes qui retournent dans les souterrains.[1]

ÉtymologieModifier

La formule Protego Diabolica vient du verbe latin Protego signifiant "je protège"[2] et du mot Diabolica signifiant "diabolique"[3].

AnecdotesModifier

Le texte du film parle de cercle protecteur de flammes noires alors que dans le film Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, les flammes sont bleues.

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3  Réf.  Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald )
  2. Dicolatin - Protego
  3. Dicolatin - Diabolica
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .