FANDOM


Rudolph Spielman est un sorcier allemand occupant le poste de chef d'incarcération de la Confédération internationale des sorciers.[1]

BiographieModifier

1927 [AF2]Modifier

Dans la nuit du 29 au 30 mai 1927, Rudolph Spielman se rend au MACUSA pour coordonner le transfert du prisonnier Gellert Grindelwald jusqu'en Europe. Dans un couloir entre les rangées de cellules, il discute avec la présidente Séraphine Picquery, en affirmant qu'il est temps que Gellert Grindelwald réponde de ses crimes en dehors des États-Unis. Après avoir déplacé, grâce à la magie, le sinistre sorcier sur le toit pour le faire monter dans un attelage tiré par des Sombrals, il remercie une dernière fois la présidente. Cependant, tous deux se font interrompre par Abernathy, qui leur donne avec réticence la baguette de Grindelwald, ainsi qu'une fiole contenant une substance dorée et luisante, objets trouvés en possession de Grindelwald lors de son arrestation.[2]

Alors que le trajet vient à peine de commencer, Spielman constate, stupéfait, que le mage noir qu'il croyait être Grindelwald est en réalité Abernathy transfiguré. Le véritable prisonnier, caché sous la voiture, reprend son apparence initiale et après une bataille avec les agents dirigeant les Sombrals, prend le contrôle du convoi. Spielman voit sa baguette magique réduite en poussière et, pris de panique, il ouvre la boîte en espérant y trouver la baguette de Grindelwald. Cependant, c'est le Chupacabra ayant assuré la garde de Grindelwald qui en sort et qui plante ses crocs dans le cou de Spielman. La créature finit par se retirer.[2]

Grindelwald submerge le carrosse d'eau, et ses deux derniers occupants retiennent leur souffle. Spielman tente d'attraper la fiole, mais le Chupacabra lui barre le passage. C'est Abernathy, le second occupant, qui l'attrape avec ses dents. Grindelwald vide alors la voiture de son eau, puis pousse Spielman dans le vide en lui lançant une baguette magique. Ce dernier parvient à l'attraper au dernier moment et lance un sortilège amortissant sa chute dans la mer bordant New York. Il constate, avec peine, que l'attelage part vers l'Europe mais sous la direction de Grindelwald.[2]

En septembre de la même année, Spielman, possédant toujours la marque de la morsure du Chupacabra, assiste à l'audience de Norbert Dragonneau décidant si son interdiction de voyage doit être levée. Au cours de la séance, Spielman tente de rendre Norbert plus coopératif en lui lisant un extrait de son dossier le caractérisant d'évasif en ce qui concerne le motif de son dernier voyage. Finalement, ses deux collègues, Arnold Guzman et Torquil Travers, viennent à aborder un possible accord avec Norbert pour accepter sa requête. Spielman développe la condition pour que cet accord soit accepté, soit que Norbert intègre le Département de la justice magique. Ce dernier refuse de travailler pour le ministère de la Magie ce qui conclu l'audience.[2]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier

  1.  Réf.  Lumière, Caméra... Magie ! Le making-of du film : Les animaux fantastiques: Les crimes de Grindelwald )
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3  Réf.  Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald )
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .