Wiki Harry Potter
Advertisement
Wiki Harry Potter

Rufus Scrimgeour est l'ancien directeur du Bureau des Aurors. Ce sorcier devient ministre de la Magie succédant à Cornelius Fudge après l'annonce du retour de Voldemort en 1996. Alors qu'il semble résolu à vaincre Voldemort, il commet les mêmes erreurs que Fudge : créer une image de sécurité et de situation bien en main, alors que ses véritables efforts laissent à désirer.

Biographie[]

Directeur du bureau des Aurors[]

Rufus Scrimgeour travaille au ministère de la Magie, comme directeur du bureau des Aurors, ce qui signifie qu'il est un sorcier de haut rang. Il travaille au ministère quand celui-ci oppresse Harry Potter qui répète que Voldemort est de retour, mais ne cherche pas à défendre Harry. Il suit de près les Aurors Kingsley Shacklebolt et Nymphadora Tonks, qui sont en charge de l'affaire de Sirius Black.[1]

Ministre de la Magie[]

Après la bataille du Département des mystères en juin 1996, Cornelius Fudge, le ministre de la Magie, est poussé à la démission et remplacé par Rufus Scrimgeour. Albus Dumbledore le décrit comme plus volontaire et plus affirmé que Fudge. Il dit aussi que Scrimgeour ne sous-estime pas Voldemort. Pourtant, lorsqu'ils se rencontrent, ils ont un différend qui concerne Harry Potter. Car les temps sombres ne l'aident pas, il espère rencontrer Harry et le convaincre de faire la publicité du ministère pour remonter le moral de la population, mais Harry refuse clairement à Noël 1996. Scrimgeour prend de nombreuses mesures contre Voldemort, mais elles restent peu efficaces. Il cherche surtout à donner l'impression d'agir, ce qui passe par des arrestations fondées sur des soupçons (celle de Stan Rocade lui est fortement reprochée par Harry et Dumbledore). Il passe aussi sous silence l'évasion de nombreux Mangemorts d'Azkaban, comme Yaxley ou Lucius Malefoy. Aux funérailles d'Albus Dumbledore, il tente une dernière approche auprès de Harry, qui se solde encore par un échec.[2]

Scrimgeour au Terrier

Un mois après le décès de Dumbledore, il ne peut garder les objets du testament de ce dernier plus longtemps et se rend au Terrier pour les remettre à Harry, Ron et Hermione. La rencontre est tendue et le ministre leur pose bon nombre de questions, car les objets que Dumbledore a légués sont tous particuliers (un Vif d'or, un Déluminateur, un livre de contes pour enfants et l'épée de Godric Gryffondor). L'attitude de Harry pousse Scrimgeour à bout, et le ministre s'en va.[3]

Le 1er août 1997, soit le lendemain de sa visite au Terrier, les Mangemorts commanditent un coup d'état. Avec l'aide des hauts fonctionnaires qu'ils ont soumis au sortilège de l'Imperium, ils parviennent à faire tomber le ministère entre les mains de Voldemort. Scrimgeour est capturé et brutalement torturé par Voldemort, qui cherche à savoir où se trouve Harry. Cependant, il refuse de parler et Voldemort le tue. C'est cette mort qui permet à Voldemort d'installer son régime et de nommer Pius Thicknesse ministre. La version officielle pour la communauté des sorciers est que Scrimgeour a démissionné de son poste. Dès lors, sans Scrimgeour, Harry n'a plus de soutien du ministère.[4]

Caractéristiques du personnage[]

Description physique[]

L'apparence générale de Scrimgeour est celle d'un vieux lion. Il y a des trainées grises derrière sa crinière de cheveux fauves et ses sourcils broussailleux. Ses yeux brillent d'un reflet jaune derrière ses lunettes cerclées de fer. Sa démarche, tout en étant souple et gracieuse, reste claudicante. Pour le Premier Ministre Moldu, il émane de lui une impression immédiate d'intelligence, de sagacité et de dureté.

Personnalité et traits[]

Décrit par Dumbledore comme un homme d'action, Rufus Scrimgeour offre une bien meilleure image que son prédécesseur. Il est rempli de sérieux et de force, et démontre un soin tout particulier à la réputation et à la solidité du ministère. Pourtant, cette solidité ne tient pas plus d'un an, car, malgré les apparences, il ne se révèle pas vraiment combatif contre Voldemort, et ses décisions ne font pas avancer la situation. Sa façon d'agir (l'arrestation d'innocents) rappelle les méthodes de Barty Croupton Sr. pendant la première guerre des sorciers. Toutefois, malgré ses défauts, il prouve son courage et sa force de caractère en refusant de répondre à Voldemort en personne, même sous la torture. Il met sa haine pour Harry de côté, et son dernier acte est de le protéger.

Compétences[]

Bien que Scrimgeour ne soit pas souvent vu en train de pratiquer la magie, il est évident qu'il est un puissant sorcier. Il faut en effet cinq ASPIC avec « Effort Exceptionnel » pour devenir Auror et les tests qu'il faut passer sont réputés pour être rigoureux. Dumbledore dit que Scrimgeour est un homme d'action qui a passé une grande partie de sa vie à combattre les mages noirs. On suppose aussi que c'est un grand Occlumens pour avoir réussi face à Voldemort à garder secret l'endroit où Harry se cachait.

Etymologie[]

  • « Rufus » en latin signifie « rouge ».
  • « Scrimgeour » est un nom écossais signifiant « escrimeur ».

Anecdotes[]

Apparitions[]

Notes et références[]

  1.  Réf.  Le ministère de la Magie )
  2.  Réf.  Horace Slughorn ; Un Noël glacial ; La tombe blanche )
  3.  Réf.  Le testament d'Albus Dumbledore )
  4.  Réf.  Corruption )
  5.  Réf.  Le Serment Inviolable )
  6.  Réf.  Le club de Slug )



      Ministère de la Magie
Gouvernement
Ministre de la Magie
Fonctionnaires
Départements
Services
Voir aussi
Advertisement